+ Culture

Avec Antoinette Fouque – Hommage

08/01/2017
Avec Antoinette Fouque – Hommage
Éditions des femmes-Antoinette Fouque – 2014 – 236 pages
Ce sont près de 70 « hommages » qui ont été réunis en cet ouvrage publié aux éditions des femmes qu’elle avait créées en 1973. Elle, Antoinette Fouque, femme de pensée, de création et d’action, militante féministe, psychanalyste, essayiste, politologue et députée européenne, morte il y aura bientôt deux ans, le 20 février 2014.

Des femmes en noir, d’Anne-Isabelle Lacassagne

26/12/2016

Panique à l’évêché : un prêtre âgé meurt, et sur le certificat de décès, le médecin coche la case « femme » ! Furieux de ce mensonge, mais surtout vexé de n’avoir rien vu, l’évêque envoie deux de ses collaborateurs mener l’enquête : sa chancelière et l’un des prêtres du diocèse. La suite, je n’en dis rien. Le lecteur la découvrira.

Masculin-Féminin. Où en sommes-nous ? – Décryptage d’une encyclique

06/11/2016

Masculin-Féminin, où en sommes-nous? est un livre de Michèle Jeunet, religieuse appartenant à l’Institut des Sœurs de Notre-Dame du Cénacle. Il est paru en juin 2016 aux éditions BoD – Books on Demand (https://www.bod.fr/livre/michele-jeunet/masculin-feminin--ou-en-sommes-nouso/9782322077274.html). Il porte en sous-titre Décryptage d’une encyclique, celle de Jean-Paul II, Mulierisdignitatem (1988). D’emblée, le titre invite le lecteur à voir qu’il s’agit d’un rapport entre le masculin et le féminin et que cette question est insérée dans l’histoire.

À vos livres, prêts, votez !

26/10/2016
Cher.e.s ami.e.s de la Conférence,
Voici venir le temps de la désignation de notre Deuxième Prix Littéraire.
Tout au long de l’année 2016, notre Comité de Lecture s’est réuni – physiquement ou par la voie d’internet – afin de sélectionner chaque mois un livre qui puisse alimenter notre recherche de vie spirituelle ou nous permettre de mieux appréhender les problèmes de notre société ou toute question présente dans le débat actuel des idées.

Du dernier rang

12/10/2016

Lucetta Scaraffia vient de publier un livre qui fait appel à son expérience, celle du « dernier rang » où sont indument placées les femmes dans l’Église. Son réquisitoire ardent est celui d’une historienne qui rappelle que le christianisme est profondément égalitaire dans sa conception des hommes et des femmes. De quoi applaudir des deux mains ! Avec humour et finesse, elle partage ses nombreuses expériences de l’indifférence ecclésiale actuelle envers les femmes et entraîne son lecteur vers les éclairages inédits que sa grande culture permet.

Pages