+ Tribune de la Jupe

Combien de femmes représenteront l'Église aux États généraux de la bioéthique? zéro!

00/00/0000

La bioéthique, c'est important, grave, complexe, bref, ça fait trembler. Aux Etats généraux de la bioéthique ouverts le 4 février dernier, on parlera de tas de choses fort complexes, dont même l'intitulé m'intimide, mais qui tournent toutes autour de la vie, à sa naissance et à son terme.

"Vous êtes nombreuses, donc nous ne sommes pas misogynes!" Réponse à une recension de La Croix

00/00/0000
Voici un commentaire déposé sur le blog d'Isabelle de Gaulmyn, correspondante de La Croix à Rome. Bonsoir Isabelle, je suis désolée, mais je vous tiens grief de votre recension du 29 janvier 09 du livre d'Elisabeth Dufourcq, "Histoire des chrétiennes, l'autre moitié de l'Evangile". Vous annoncez d'emblée que les femmes chrétiennes sont légion et bonnes croyantes. Soit. Mais vous en déduisez aussitôt : "Ce livre offre un démenti massif à ceux qui voudraient réduire le christianisme à une vaste entreprise de misogynie." Mais d'abord, qui a dit que le christianisme n'était que cela?

Femmes et religions, ça coince!

00/00/0000

Dès qu'on sort un peu de sa sacristie, le constat est toujours le même : femmes et religions ne filent pas toujours le parfait amour. Et les raisons sont identiques :
1° main mise masculine sur le corps des femmes (voile, encyclique sur la contraception...)
2° On parle à leur place

Voici deux portraits de femmes musulmanes croyantes, l'une américaine, l'autre marocaine.

Huit bébés californiens, pourquoi parler d'avortement?

00/00/0000
31 janvier 09 Gisèle Halimi, fortement impliquée sur la question du droit à l'avortement était-elle la personne la plus idoine pour "couvrir" de ses commentaires une naissance aussi exceptionnelle que celle des huit bébés californiens ? C'était pourtant le choix de Dominique Souchier sur Europe 1, ce matin, 31 janvier, dans l'émission : "C'est arrivé cette semaine". Je respecte Gisèle Halimi et n'ai aucun commentaire à faire sur ce sujet.

Qui le sait? Des femmes élisent le patriarche de toutes les Russies

00/00/0000
711 délégués ont élu la semaine dernière le nouveau patriarche de Moscou. Parmi eux, des laïcs, dont des femmes. Combien? Je ne sais pas encore, mais dès que j'ai des chiffres, je vous les donne. Notre conclave catholique est peut-être plus haut en folklore, mais Dieu, qu'il est moins évangélique, avec son collège de cent électeurs mâles, âgés de - disons 50 - à 79 ans, pour plus d'un milliard de catholiques! Pourquoi ne disons-nous rien devant des survivances aussi rétrogrades d'une monarchie quasi absolue ?

Pages