Le Noël de Pénélope.

Auteur.e: 
Comité de la Jupe

Pénélope a trois ans et demi, le soir de Noël, elle médite devant la crèche familiale. Elle demande à sa maman:

- Pourquoi Jésus n'est pas une fille?

Sa maman répond:

- C'est par hasard.

- Alors, si c'était une fille, ce serait pareil, interroge Pénélope?

- Oui, opine la maman

L'enfant contemple la crèche et déclare:

- Bon alors celui de notre crèche, et bien c'est une fille!

La petite fille réfléchit encore, fronce le sourcil:

- Mais elle s'appelle quand même Jésus!

Histoire vraie du 24 décembre 2012.

Commentaires

@ Paul Dieu merci, et je pèse mes mots Pénélope grandira dans un autre monde que votre vieux monde empêtré dans son arrogante supériorité masculine. Je le lui souhaite et j'y œuvre.

Il y a plusieurs années,j'ai assisté à une cérémonie dans une paroisse, cérémonie présidée par l'évêque (sans doute une confirmation). Pendant l'homélie, l'un des servants d'autel, assis, avait la garde de la crosse. Ce servant d'autel était une grande jeune fille, à la beauté brune et austère. Son maintien réservé et son visage pensif suggérait une sorte de sagesse et de paisible vie intérieure. Elle était là, assise, silencieuse, concentrée, tenant la houlette du pasteur. Elle ressemblait à une jeune Sainte Geneviève. J'ai vu cette figure comme la promesse qu'un jour nous aurions des femmes évêques.

Génial que Jésus ait un féminin qui soit Jésus. C.est plus vite dit et plus simple à comprendre que les constructions théologiques qui nous disent que Jésus "récapitule" l'humanité entière! Longue vie à Pénélope qui mériterait de devenir cardinale un jour.....

J'ai particulièrement aimé la réponse de la maman à Pénélope : "c'est par hasard " et la confirmation :"Oui, si c'était une fille ce serait pareil ". Elle a de la chance Pénélope d'avoir une maman qui sait si bien répondre à ses questions ! Aura-t-elle d'aussi belles réponses, dans quelques année, quand elle demandera à être servante d'autel ?

Lorsque Pénélope grandira elle sera qu’en Dieu le hasard n’existe pas, elle comprendra que « le hasard, c'est peut-être la logique de Dieu. »Georges Bernanos Lorsque Pénélope grandira elle lira la Bible et verra que dés le commencement Dieu prépara son peuple à accueillir un sauveur mâle. Lorsque Pénélope grandira, se mariera et comprendra à travers le doux regard de son époux que le Christ est l'Époux qui aime son Eglise, son Épouse. Et enfin lorsque Pénélope grandira, elle aura j’espère un fils et dé là elle comprendra sa dignité de Femme, de Mère, de celle qui fut la Mère de Jésus le sauveur , la Mère de Dieu.

Au XVIIe siècle, Bossuet prêchait le triple abaissement de Fils de Dieu dans la crèche : il se fait homme, il se fait pauvre, il se fait enfant. On pourrait en ajouter un quatrième aujourd'hui : il se fait fille... Voir la longue liste des infanticides, incestes, viols, mariages forcés, meurtres d'honneur etc...

Qui, de Pénélope ou de la ministre allemande à la famille, a l'antériorité de la question? Une question peut-être vieille comme l’humanité: http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2012/12/23/10001-20121223ARTFIG00140-en-allemagne-dieu-n-est-plus-un-homme.php

la vérité n'est-elle pas dans la bouche des enfants !! et la venue de Dieu en Jésus est possible grâce au oui de l'humanité homme et femme en joseph et marie MERCI

@ Paul Je suis comme vous, je souhaite à Pénélope d'être mère un jour... mais, figurez-vous que même si elle n'a "que" des filles, elle n'en connaîtra pas moins sa dignité de mère! Moi, qui n'est eu "que" des filles, je peux vous l'assurer!!! Quand elles étaient petites, j'ai entendu toutes sortes de remarques désagréables (pour ne pas dire purement scandaleuses parce profondément sexistes, comme les vôtres)... Néanmoins, ces remarques n'ont jamais réussi à me faire culpabiliser sous prétexte que je n'aurai pas "su" faire un fils à mon mari. Au contraire, elles m'ont ouvert les yeux sur le sexisme ambiant et elles m'ont permis d'élever mes filles en les encourageant à garder la tête haute... et digne! Mes filles ont été désirées, aimées en tant qu'êtres humains. Elles sont devenues des jeunes femmes maintenant... qui ne se laissent pas trop marcher sur les pieds comme on dit chez nous!... Et j'en suis ravie, croyez-moi. Je suis juste un peu triste parce qu'elles se tiennent loin de l'Eglise désormais car elles s'y sentent trop à l'étroit, enfermées dans un carcan de préceptes "préhistoriques" qui n'ont rien d'évangéliques. Elles ont besoin de liberté. Elles reviendront sans doute un jour, quand ces carcans vieux comme le monde auront volés en éclat... mais, à vous lire, cher Paul, je vois bien qu'il reste encore beaucoup de chemin à faire... Je vous confie encore une chose:je vais être grand-mère dans quelques jours. Un enfant va naître, une FILLE va nous être donnée! Alléluia!!! et ma fille va comprendre sa dignité de Femme, de Mère, de celle qui fut la Mère de Jésus le sauveur, la Mère de Dieu. Grand merci et longue vie à toutes les "Pénélope" de la terre!!!... Et tanpis pour vous, cher Paul si vous ne voulez pas comprendre.

Chère Christine, Croyez moi j’œuvre aussi à mon échelle pour que Pénélope ne grandisse pas dans un monde et dans une Eglise où la relation de l’Homme et de la Femme conduit à une rivalité entre les sexes, dans laquelle l'identité et le rôle de l'un se réalisent aux dépens de l'autre. J’ose espérer qu’elle ne grandira pas dans un monde qui aura à gommer toutes les différences entre Homme et Femme, en les réduisant uniquement à de simples effets d'un conditionnement historique et culturel. Pour le dire autrement j’espère qu’en décembre 2030 elle n’aura pas à acheter un journal qui aura pour titre «Le petit Jésus Fille ou garçon ? » Chère Marie Jeanne Vous m’avez mal compris, j’espère que Pénélope aura des filles ,beaucoup de fille (Et je ne vous cache pas que mes figures chrétienne préférées sont des femmes et pas que des vierges ) .Si j’ai parlé de Fils c’est en comparaison au fils de Marie .Ainsi j’ose espérer que lorsqu’elle contemplera la crèche en étant Mère ,cette fois –ci elle ne se demandera pas pourquoi Jésus n’est pas une fille mais qu’elle se dira que Dieu a tant aimé la Femme pour en vouloir une comme Mère ,et Reine au ciel . Chère Anne soupa Vous dites que Jésus récapitule l’humanité entière ce qui d’une certaine façon est absolument vrai .Mais la Bible dit aussi que Jésus est le nouvel Adam or dans le livre de la Genèse nous lisons « Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. » Et les Pères de l’Eglise ont vu en Marie, la nouvelle Eve. Donc je me demande si on ne peut pas dire que c'est Jésus et Marie ENSEMBLE qui forme l'image la plus parfaite de Dieu ? Qu’en pensez-vous ?

Pages