Le premier apéro catho-féministe

Auteur.e: 
Comité de la Jupe
Date: 
10/12/2019

Le premier apéro catho-féministe du Comité de la Jupe s’est tenu le 25 novembre dernier. Le concept de ces rencontres est simple : se retrouver pour un apéro convivial et échanger à bâtons rompus entre féministes catholiques (mais pas que ! ).

Nous étions presque 60 pour discuter du thème du jour  " Quelles violences faites aux femmes dans l’Eglise catholique ? ". Très vite une constatation s’est imposée : être assignée à un rôle " naturel " est une violence !

Anne-Joëlle Philippart a introduit le débat qui a permis aux participant.e.s d’exprimer leur désarroi et leur colère devant des discriminations et un mépris des femmes toujours prégnant dans l’Eglise catholique. Une intervenante notait que l’institution Église a éloigné d’elle nombre de ses enfants par sa maladresse et son mépris des femmes. Plusieurs ont souligné qu’il faut désormais travailler sur les textes dont les traductions et les interprétations ont toujours été teintées de misogynie. A savoir : seuls 11% des textes du lectionnaire évoquent des femmes en action !

Cette rencontre a permis d’échanger, de se réconforter mais aussi de dégager des pistes à explorer : il y a mille manières de se réunir pour se nourrir de l’Ecriture sans être formaté.e.s par le cléricalisme.

Aujourd’hui la ligne du Comité de la jupe est claire : nous demandons tout. Nous considérons que les femmes ont toute légitimité pour exercer toutes les responsabilités aujourd’hui confiées uniquement aux hommes. Il n’y a aucune fonction dans l’Eglise dont les femmes ne sont pas dignes.

Cet apéro catho-féministe n’était que le premier d’une série.  Le Comité de la jupe réfléchit déjà au suivant. Parlez-en autour de vous !