Une Jupe d'honneur au patriarche russe orthodoxe Kirill!

Comité de la Jupe

Le Comité de la Jupe décerne une Jupe d'honneur au patriarche russe orthodoxe Kirill, qui a déclaré le mardi 9 avril, lors d'une rencontre avec l'union des femmes orthodoxes d'Ukraine, que le féminisme était un "phénomène très dangereux". Tout en se défendant du juger les femmes comme inférieures aux hommes, le patriarche Kirill souligne que "les organisations féministes proclament une pseudo-liberté des femmes qui doit se manifester d’abord hors du mariage et de la famille.

Conclave des femmes, samedi 9 mars 2013

Comité de la Jupe

Déclaration finale

Á la veille de l’ouverture du conclave romain, ce conclave d’hommes, ce « demi conclave », nous, soixante-douze femmes prises du milieu du monde, nous nous sommes réunies ce jour en conclave.

Une telle initiative constitue une première absolue. Pourtant elle était à la fois prévisible, inévitable et dans la droite ligne de notre vocation de baptisé-e-s.

Nous, catholiques, refusons de condamner « le genre »

Comité de la Jupe

Nous sommes des chrétiennes et des chrétiens, attachés au message de l’Évangile, et nous vivons fidèlement cet attachement au sein de l’Église catholique. Notre expérience professionnelle, nos engagements associatifs et nos vies d’hommes et de femmes nous donnent compétence pour analyser les évolutions des rapports entre les hommes et les femmes dans les sociétés contemporaines, et pour y discerner les signes des temps.

« Laissez-nous vivre », le cri des femmes du Congo

Comité de la Jupe

« C’est au nom des victimes, qui ne savent plus comment pouvoir nommer un Dieu qui semble s’être  absenté durant leur calvaire que nous osons écrire ces lignes. » Ainsi débute l’une des lettres du dossier : « Laissez nous vivre », que nous a adressé le Père Bernard Ugeux, Père Blanc, profondément touché par les souffrances endurées par les femmes congolaises.

Le Noël de Pénélope.

Comité de la Jupe

Pénélope a trois ans et demi, le soir de Noël, elle médite devant la crèche familiale. Elle demande à sa maman:

- Pourquoi Jésus n'est pas une fille?

Sa maman répond:

- C'est par hasard.

- Alors, si c'était une fille, ce serait pareil, interroge Pénélope?

- Oui, opine la maman

L'enfant contemple la crèche et déclare:

- Bon alors celui de notre crèche, et bien c'est une fille!

Des petites filles à l’autel ?

Comité de la Jupe

Céline Béraud, maître de conférences à l’université de Caen, membre du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux, est une sociologue intéressée par les études de genre, en particulier dans le catholicisme. Elle a enquêté en région parisienne sur le statut des filles dans la liturgie. Elle a rédigé sur le sujet, dans l’ouvrage collectif Catholicisme en tensions, un chapitre intitulé Des petites filles à l’autel ?

Encore un petit couplet sur les femmes, en direct de la planète Mars

Comité de la Jupe

Il y a des jours où je me demande vraiment si certains prélats de l’Eglise catholique sont vraiment des hommes vivants sur cette planète tant leur regard sur le monde est à côté de la plaque. Dernier exemple ? Les évêques, réunis en synode du 7 au 28 octobre dernier sur le thème de « la nouvelle évangélisation » ont voté une liste de 58 propositions présentées à la fin par Benoît XVI. La proposition 46 concerne la « Collaboration des hommes et des femmes dans l’Eglise ».

Proposition 46 : Collaboration des hommes et des femmes dans l’Eglise

39 % des paroisses excluent les femmes de services liturgiques. Premier bilan de notre cartographie.

Comité de la Jupe

Beaucoup d’entre nous connaissions personnellement des situations de discrimination sexuelle pendant les messes des paroisses catholiques que nous fréquentions : des jeunes filles et des femmes exclues de fonctions liturgiques ouvertes aux laïcs comme le service de l’autel (enfants de chœur), la distribution de la communion, voire les lectures de la Bible.

Pages