contraception

Mon corps ne vous appartient pas

06/06/2018

Le livre de Marianne Durano ne laisse pas indifférent. Il suit son lecteur bien au-delà de la dernière page. Il faut dire que, voulant et sachant plaider, Marianne Durano plaide fort, au risque d’écraser les nuances.

Sa cause ? La défense du corps féminin, qu’elle voit malmené par une médecine intrusive et vendue à des intérêts financiers, oublié par une idéologie féministe qui nie sa spécificité, et bien moins libéré qu’on ne voudrait le laisser croire.

L’hommage à Simone Veil d’une femme catholique

05/07/2017

On n’entend que très discrètement la voix des prélats parmi les auteurs des hommages à Simone Veil. Saluer la mémoire de celle qui a fait entrer dans notre législation le droit pour les femmes de décider d’interrompre une grossesse ne semble pas envisageable pour l’Église catholique qui, on le sait, est opposée à l’IVG au nom du droit à la vie, même quand cette vie est le fruit d’un viol ou d’un inceste. Mais ce n’est pas l’objet de cette tribune de commenter ce point de vue.

Du dernier rang

12/10/2016

Lucetta Scaraffia vient de publier un livre qui fait appel à son expérience, celle du « dernier rang » où sont indument placées les femmes dans l’Église. Son réquisitoire ardent est celui d’une historienne qui rappelle que le christianisme est profondément égalitaire dans sa conception des hommes et des femmes. De quoi applaudir des deux mains ! Avec humour et finesse, elle partage ses nombreuses expériences de l’indifférence ecclésiale actuelle envers les femmes et entraîne son lecteur vers les éclairages inédits que sa grande culture permet.

Logique d'un saint.... Logique d'un homme vivant dans le monde

00/00/0000

alina Alina Reyes est écrivain, originaire de Bordeaux. Elle nous envoie cette très belle réflexion : Il est normal que le monde ne comprenne pas la logique d’un saint. Dans la logique d’un saint, le préservatif est un mensonge, un écran entre la vérité et la vérité, un instrument pour ne pas assumer ses actes.