Pape

Des femmes à bord du navire ecclésial

21/11/2018
Gisèle Turcot

Qu’est-ce que les femmes peuvent attendre de ce pape qui, à peine élu en mars 2013, a suscité bien des espoirs. Le choix du nom de François, la simplicité de sa tenue vestimentaire et le style de vie à SainteMarthe ont donné un signal d’un changement d’époque. Ses interventions spontanées, un vent de fraîcheur. Un discours sur la joie de suivre le Christ a repris ses droits. Sa réponse aux journalistes sur les homosexuels –« Qui suis-je pour juger? » – a fait le tour de la planète. Ère de détente annoncée à bord du navire.

Demandons à François un concile à parité femmes-hommes

11/10/2018
Très Saint Père,
Á la suite des révélations massives de nombreux scandales de l’Église concernant les abus sexuels de prêtres sur des mineurs, vous avez adressé une lettre au peuple de Dieu, dans laquelle vous condamnez le cléricalisme comme une des causes du mal et vous faites appel aux baptisés pour vous aider à résoudre le problème.

Les femmes sont fatiguées d'attendre

13/08/2018

En 2016, un groupe de femmes ont eu l’idée de marcher, depuis  Saint Gall en Suisse, jusqu’à Rome, afin de défendre la cause des femmes dans l’Église. A l’occasion du passage du pape François à Genève, en juin 2018, l’une d’elle renouvelle les demandes alors adressées au pape. A l’occasion de la venue du pape François, les pèlerins qui étaient allés à Rome en 2016 lui écrivent à nouveau. Ils rêvent d’une Eglise qui accorde aux femmes plus de responsabilités.

Signez l’appel au pape François au sujet des femmes !

18/05/2018

"Catholic Women speak" et "Voices of Faith", inquiètes du contenu du nouveau Statut du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, publié le 8 mai 2018, écrivent au pape François.

Ces deux associations soulignent combien il serait dommageable pour les femmes que l’on continue « à parler d’elles » sans les associer à l’élaboration des conditions de leur participation à la vie de l’Église. Du bon sens, non ? Alors, signons, signons, des deux mains !

La mort d'une religion

29/04/2018

Eh oui ! les religions sont comme les êtres humains, elles naissent un jour, elles vivent, grandissent, prospèrent, puis elles sont malades et un jour aussi, elles meurent et disparaissent. Leur vie est seulement habituellement plus longue que celle des hommes, elle se compte en siècles plutôt qu’en années, à tel point que beaucoup d’adeptes et de fervents adhérents ont souvent été persuadés de leur immortalité. Au cours de son histoire, l’humanité a cependant connu bien des exemples de mort de religions.

Commission pour l’étude du diaconat féminin

05/12/2016
Deux mois après l’annonce du pape François, on ne connaît toujours pas la teneur exacte du mandat qu’il a confié à la Commission pour l’étude du diaconat féminin. Femmes et ministères souhaite qu’il soit rendu public le plus tôt possible, sans quoi il sera difficile d’apporter une contribution aux délibérations inhérentes à cette question irrésolue depuis le concile Vatican II.
L’initiative, connue depuis le 2 août 2016, donne à prime abord un signal concret qui pointe en direction de la participation des femmes à la vie de l’Église catholique. La composition mixte de la commission est significative : présidée par un évêque, elle compte un nombre égal de femmes et d’hommes reconnu-e-s pour leur compétence.

Masculin-Féminin. Où en sommes-nous ? – Décryptage d’une encyclique

06/11/2016

Masculin-Féminin, où en sommes-nous? est un livre de Michèle Jeunet, religieuse appartenant à l’Institut des Sœurs de Notre-Dame du Cénacle. Il est paru en juin 2016 aux éditions BoD – Books on Demand (https://www.bod.fr/livre/michele-jeunet/masculin-feminin--ou-en-sommes-nouso/9782322077274.html). Il porte en sous-titre Décryptage d’une encyclique, celle de Jean-Paul II, Mulierisdignitatem (1988). D’emblée, le titre invite le lecteur à voir qu’il s’agit d’un rapport entre le masculin et le féminin et que cette question est insérée dans l’histoire.