témoignage

Église machiste, Église ringarde

08/02/2017

Diocèse de Paris : où sont les femmes ? se demande Claudine Benard, analysant les affiches des dernières campagnes de ce diocèse pour le denier du culte (cf article). Sa conclusion ? « Par ces affiches, le diocèse risque d’alimenter, de façon plus ou moins subliminale, la thèse d’une Église où s’affiche le pouvoir des prêtres, où les laïcs écoutent et reçoivent passivement de la liturgie et des sacrements, où enfin les femmes n’ont guère de place reconnue. »

Sœur Inès Wenner, missionnaire en Equateur pendant 31 ans

05/10/2016
Missionnaire en Équateur pendant 31 ans, Sœur Inès Wenner est pleine de reconnaissance. Voici une partie de son témoignage donné à l’occasion de son jubilé de 60 ans de vie de Sœur de la Divine Providence.
Je vais partager avec vous des faits qui sont pour moi motifs d’action de grâces.
Je suis née un dimanche de Pâques et maman me répétait souvent « Bishn e Glekskind » ce qui veut dire « Tu es une enfant née pour le bonheur ». 

Femmes dans l’Église, le visage d’une réelle modernité

02/06/2016
L’Église est un mot féminin. Et selon le pape François, nous ne pouvons pas faire de la théologie en faisant abstraction de cette féminité. Il voudrait même que, dans cette Église moderne, la présence féminine y soit encore plus incisive ! Le ton est donné !  
Pourtant, il ne faut pas s’en cacher, une certaine misogynie règne encore dans l’institution ecclésiale et dans l’exercice des responsabilités qui y sont partagées. 

Regard d’expatrié

3 avril 2015

 

Si ce n’était l’architecture maussade de l’édifice de briques rappelant les banlieues rouges de Madeleine Delbrêl plutôt que les arrondissements bourgeois de l’Ouest parisien, nous aurions pu nous croire encore à Paris, en cette fin de matinée dominicale. Mais non, nous sommes bien à Washington DC, sur le parvis de l’église de la Sainte Trinité dans le très huppé quartier de Georgetown.

Pas à côté d'une femme!

00/00/0000

J"avais envie de vous livrer une petite histoire qui m’est arrivée il y a 4, 5 ans au séminaire des Carmes. Un ami séminariste des Carmes m’invite à venir entendre Mgr Teissier à l’occasion de l’inauguration de la cellule du père Christian de Chergé.
C’est la journée inter-séminaire, tous les séminaristes parisiens sont là : Paris, les MEP, Saint Sulpice et les Carmes. Cela fait une belle foule de jeunes et un peu moins jeunes, qui rassemblée est impressionnante… L’ambiance est gaie, c’est la fin de l’année, il fait beau et cela sent les vacances.