Rubriques et derniers articles de la Jupe

L’homélie par des femmes

02/12/2019

L'homélie par les femmes

Quatre amies lancent en ce début d’Avent un podcast à partager : Bonne nouvelle, la parole inclusive du dimanche ! https://ohmygoddess.fr/bonne-nouvelle/. L’une d’elles est Valentine Rinner dont l'entretien est paru dans La Croix vendredi dernier. Une autre est Anne Guillard, co auteure avec Laurent Grzybowski de "Une autre Église est possible" aux Éditions Temps Présent.

Le tombeau vide

15/08/2019

Pourquoi les femmes de retour de leur visite au tombeau qu’elles trouvèrent vide ont-elles désobéi à l'ordre de l'ange et n’ont-elles pas transmis aux disciples ni la grande nouvelle : « Il est ressuscité », ni la promesse : « Il vous précède en Galilée ; là vous le verrez » ? Un silence si insolite que Marc a cru devoir le justifier : « Elles avaient peur. »

D’une morale d’esclaves à une morale émancipatrice des femmes

21/07/2019

Du 4 au 6 avril 2019 s’est tenu à l’Universidad Miguel Hernández de Elche (Alicante, España) le premier congrès international sur le thème de Comportements masculins et égalité : à la recherche des bonnes pratiques de comportements masculins égalitaires. 

Plus que les scandales de pédophilie, l’interdiction d’ordination des femmes place ...

15/07/2019

Plus que les scandales de pédophilie, l’interdiction d’ordination des femmes place l’Église catholique en décalage majeur vis-à-vis de la société. Dans une tribune au « Monde » l’économiste Jean-Pascal Gayant analyse l’Église catholique selon des critères purement économiques et conclut à une « crise de marché. »

Pourquoi je reste catholique

12/06/2019

« Quand, il y a 10 ans, j'ai porté plainte devant l'officialité contre André Vingt-Trois, archevêque de Paris, après sa déclaration sur les femmes – « Le plus difficile, c'est d'avoir des femmes qui soient formées. Le tout n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête » – j’ai osé une parole publique. 

Le pasteur feministe

07/06/2019

Ma mère est un peu toquée. Elle s’est mis en tête de défendre le rôle des femmes dans l’Église. Elle me répète : « Chez les catholiques les femmes ne sont pas visibles, tu comprends ? Visibles ! » Le lecteur se souvient peut-être, ici même sur le site de la Jupe, d’un article intitulé Comment un lai médiéval s’est mis au service du cléricalisme en dépréciant les femmes. C’est ma mère qui l’a écrit.

Pages