accouchement

Mon corps ne vous appartient pas

06/06/2018

Le livre de Marianne Durano ne laisse pas indifférent. Il suit son lecteur bien au-delà de la dernière page. Il faut dire que, voulant et sachant plaider, Marianne Durano plaide fort, au risque d’écraser les nuances.

Sa cause ? La défense du corps féminin, qu’elle voit malmené par une médecine intrusive et vendue à des intérêts financiers, oublié par une idéologie féministe qui nie sa spécificité, et bien moins libéré qu’on ne voudrait le laisser croire.